Développeur-Héro
Ordi
Livre
Cafés
Points
Vies

Guide pratique

10 astuces pour mieux travailler avec des développeurs et développeuses

Quelle idée vous faites-vous des développeurs et développeuses? Les imaginez-vous travaillant dans l’obscurité de leur sous-sol? Les voyez-vous comme de petites bêtes asociales? Détrompez-vous, ces idées préconçues sur la profession sont tout à fait fausses!

Comme dans toute profession, nos développeurs.euses ont tous et toutes des personnalités différentes. Ce sont des êtres humains après tout!

Travailler avec des experts.es du développement informatique pour bâtir votre solution logicielle vous demandera assurément quelques ajustements. Pour vous aider (et aussi pour briser les mythes entourant la profession, disons-le!), nous vous avons préparé une liste de 10 astuces pour bien travailler avec eux et elles.

Vous verrez que ces 10 astuces ne sont ni scientifiques ni très poussées. Elles viennent directement de nos équipes de programmation et visent à créer une bonne communication entre les deux parties.

Extraterrestre

1. Partagez votre vision d’entrepreneur à l’équipe

Entrepreneur idee Plan de travail 1

Le développement logiciel demande un certain travail pour l’entrepreneur.euse, même s’il ou elle ne code pas. Comme client.e, votre première implication auprès de l’équipe de programmation sera de présenter votre produit et votre vision à court, moyen et long terme. Cela permet aux développeurs.euses de poser des questions, de s’approprier le produit et de mesurer les attentes.

Du coup, l’équipe comprend mieux le lexique de votre industrie et en maîtrise les grandes lignes. Il est aussi très pertinent pour elle de connaître votre plan d’affaires. Encore une fois, cela lui permet de mieux cerner vos besoins et de s’adapter.

Ces informations ne peuvent provenir de personne d’autre que vous. Cela vous demandera assurément un certain temps en début de projet. Promis, cela vaudra la peine! Cela permettra de déterminer rapidement les bonnes fonctionnalités à prioriser dans le développement. Les programmeurs.euses pourront également appliquer leurs connaissances à votre contexte d’entrepreneuriat, ce qui permettra de créer le meilleur produit de tous! #teamwork

2. Oubliez vos idées préconçues à propos de votre produit

Votre produit, vous l’avez réfléchi dans les moindres détails. Vous savez exactement ce que vous voulez. Comment serait-ce possible de laisser de côté toutes ces idées? Après tout, on parle de votre bébé!

Nous ne vous demandons pas de tout repenser, mais plutôt d’être ouvert.e aux suggestions. Votre équipe de programmation a l’expérience nécessaire pour vous orienter vers des solutions ou des avenues différentes, qui pourraient vous permettre d’offrir un meilleur produit avec moins d’efforts.

Selon notre expérience, les idées préconçues et un manque d’ouverture peuvent mener à une baisse de la qualité du code ou au développement de fonctionnalités non pertinentes pour les utilisateurs finaux. Ça vaut la peine de s'y pencher!

3. Participez activement au développement

Le développement de tout projet ou produit informatique contient plusieurs phases qui demandent votre implication. Cela se vit par :

  • Des rencontres pour ajuster l’orientation du développement;
  • La validation des idées nées des discussions avec les développeurs.euses;
  • La validation du produit à chacune des étapes par l’écosystème composé de clients potentiels, de mentors et d’experts du domaine;
  • Le suivi budgétaire et la compréhension des heures investies;
  • La prise de conscience de l’effort nécessaire pour le développement du produit, laquelle permet de réajuster le tir en cours de projet.

Votre implication est primordiale pour vous assurer du respect de votre vision. Tout au long du développement, vous serez consulté.e et vous devrez approuver les nouvelles fonctionnalités.

4. Prenez part aux tests de tout genre

Scientist tester 01

Tester, c’est le nerf de la guerre non seulement en programmation, mais aussi dans le domaine des affaires : il faut tester le produit pour être en mesure de valider les processus ainsi qu’identifier les bogues et les corriger. Il est aussi nécessaire de tester le produit auprès du marché.

Une fois que vous avez testé et approuvé le produit, vos clients potentiels doivent en faire l’essai. Sauter cette étape occasionne son lot de conséquences. Les clients sont les seuls à pouvoir nous confirmer si le produit répond ou non à leurs besoins. Si cette ronde de tests est ignorée, nous apprenons trop tard les manquements et/ou les ajustements à faire pour rendre le produit intéressant aux yeux des utilisateurs.

Croyez-nous : tester le marché rapidement vous évitera une grosse perte de temps, et donc d’argent. Cela vous assurera également que votre équipe de programmation avance toujours dans la bonne direction.

5. N’estimez pas la charge de travail vous-même (s’il vous plait!)

Dans le cadre de vos fonctions, vous est-il arrivé de vous faire dire qu’une tâche X était « facile » et/ou se réalisait « rapidement »? Ça peut vite devenir frustrant si, en réalité, la tâche est plus complexe qu’elle n’y paraît. En programmation, nous entendons cela tous les jours.

Sans avoir discuté avec l’équipe de développement, il est très difficile d’évaluer la charge de travail nécessaire pour apporter une modification ou développer une nouvelle fonctionnalité.

La meilleure façon de procéder est tout simplement de demander à l’équipe de programmation quels sont les efforts et le temps nécessaires pour réaliser une tâche. Vous pourriez être surpris de toutes les implications que comporte un seul « petit » changement. Mieux vaut s’informer pour commencer.

En fonction de l’architecture, du langage choisi et des choix technologiques faits précédemment, une modification peut autant être simple qu’elle peut être complexe. Aussi, gardez en tête que cette estimation demande un moment d’analyse. Trop souvent, nous souhaitons obtenir une estimation immédiate et c’est à ce moment-là que nous nous trompons.

Un phénomène que nous voyons souvent est celui de « l’estimé trop long ». Quand cela arrive, le client ou la cliente met de la pression sur l'équipe pour que le livrable soit plus rapide. Cela a un impact direct sur la qualité, car en nous dépêchant pour répondre au besoin, nous augmentons le risque d’erreurs (parce que, non, nous ne sommes pas parfaits!) et pouvons créer plus de bogues.

La meilleure stratégie est de vérifier, ensemble, de quelle(s) façon(s) il serait possible de réduire l’étendue des modifications dans le but qu’elles demandent moins d’efforts. N’oubliez pas que le sacrifice que vous faites pour cette tâche aura nécessairement des impacts sur une modification future.

6. Utilisez des images/schémas pour communiquer vos idées

Entrepreneur communique 01

Un trait commun chez les développeurs.euses : ce sont des gens analytiques. Ils.elles apprécient habituellement un vocabulaire précis, car cela les aide à mieux comprendre les bogues rencontrés.

Le meilleur truc que nous pouvons vous donner : imagez vos propos! Si vous rencontrez un bogue, faites une capture d’écran. Si vous souhaitez un comportement particulier, créez un schéma pour bien l’expliquer. Si vous souhaitez un style particulier pour l’interface, montrez-nous des exemples. Bref, une image vaut mille mots!

Un autre élément pouvant vous aider à établir une meilleure communication est de comprendre les rudiments des concepts informatiques. Nous ne vous parlons pas d’apprendre le langage Python en une nuit (tant le langage du serpent que celui de l’informatique), mais simplement connaître les grandes lignes des concepts utilisés dans le cadre de votre projet. Votre équipe de programmation peut d’ailleurs vous aider dans ce processus : si vous lui posez plus de questions, elle pourra vous expliquer plus en profondeur ce qu’elle fait et pourquoi.

L’intérêt principal de maîtriser un tant soit peu les concepts de l’univers de la programmation, c’est que cela permet de parler du code en profondeur. Vous êtes ainsi en mesure de mieux comprendre les problématiques rencontrées et les limites des outils utilisés dans la programmation.

Rappelez-vous néanmoins que vos développeurs.euses sont rarement des vulgarisateurs nés.es. N’hésitez pas à reformuler ce que vous comprenez de leurs explications afin de vous assurer de bien comprendre les tenants et aboutissants. On parle quand même de l’avenir de votre entreprise!

7. Parlez en termes de problématiques et non en termes de commandes

Dans le domaine de la programmation, plusieurs solutions peuvent régler un même problème. Il est donc nécessaire d’évaluer toutes les options afin de faire un choix éclairé et éviter les limitations fonctionnelles dans le futur. Laissez donc le temps aux développeurs.euses d’analyser la situation et de vous revenir avec leur recommandation.

Leur dire quoi faire, ou comment le faire, est à éviter. D’abord, c’est un peu frustrant, et ensuite, cela vous coupe d’un paquet de solutions peut-être plus simples et moins coûteuses. Peut-être passez-vous aussi à côté d’enjeux importants à long terme.

Bref, plus le client fournira de l’information sur la problématique, mieux les développeurs.euses pourront agir. C’est ce travail d’équipe qui permet de trouver la meilleure solution.

8. Soyez disponible

Ah! La fameuse disponibilité! Partez du principe que l’équipe de développement ne vous dérangera que si elle a une bonne raison. Elle choisira le moyen de communication le mieux adapté selon l’urgence de la problématique rencontrée.

Ce n’est pas que nous vous suggérons de partager votre agenda complet avec votre équipe de programmation, simplement de retourner ses appels ou ses messages dans les meilleurs délais possibles.

En début de projet, les suivis seront plus rapprochés, puis ils s’espaceront. La disponibilité devient très importante à ce moment : s’il y a des enjeux techniques ou de programmation, ou s’il y a un bogue majeur, les développeurs.euses auront besoin de vous consulter rapidement.

9. Établissez une structure de travail

Working 01

La programmation demande beaucoup de concentration. Il est donc nécessaire pour les développeurs.euses de mettre en place une certaine structure de travail. La plupart se réservent des moments à l’agenda pour coder sans être interrompus.es. Pour faciliter le travail et la communication, le mieux est donc de prévoir des rencontres hebdomadaires, parfois même journalières (oui, ça peut sembler excessif!), courtes et récurrentes. De cette façon, vous pouvez échanger sur les problématiques rencontrées et parler du développement.

Dans le monde des technologies de l’information, l’utilisation de plateformes de gestion de projet est bien répandue. Nous faisons ici référence à des outils permettant la création de tickets ou d’incidents, comme JIRA. Une bonne façon de communiquer avec votre équipe est de simplement documenter le travail à réaliser en utilisant vous aussi l’outil de gestion de projets.

Par la suite, lors de vos rencontres de suivi ou lors de la préparation du prochain sprint de programmation, vous êtes en mesure de discuter des items que vous avez ajoutés.

10. Ayez du plaisir

Avoir du plaisir, c’est tout le concept autour du bonheur au travail, lequel est primordial chez TLM. Nous pourrions même dire que le bonheur fait partie de notre ADN. Créer un nouveau produit, c’est tout un défi. Mieux vaut l’affronter en ayant du fun à travailler ensemble!

En résumé…

Nous l’avons souvent mentionné dans cet article, mais le grand secret réside dans le travail d’équipe et l’entraide. Être à l’écoute de votre équipe de programmation vous assure d’un développement optimal. Les développeurs.euses permettent à votre produit de prendre vie. Leurs conseils sont avisés. Ils.elles souhaitent la réussite de votre projet tout autant que vous. De plus, l’équipe de développement gagne beaucoup en connaissant bien les enjeux et les défis qui se présentent à vous. Toutes les industries sont différentes, votre input est primordial!

Qu’avez-vous pensé de ces astuces? Nous avons vous permis de mieux comprendre l’univers du développement technologique?

N’oubliez pas : si vous avez un projet de programmation en tête, nous pouvons certainement vous aider. Nous accompagnons, chaque année, des dizaines de clients dans le démarrage ou la croissance de leur entreprise en technologie. Écrivez-nous et partageons un bon café!

VOUS DÉSIREZ PLUS DE CONTENU COMME CECI?

Lisez nos histoires d’entrepreneurs et restez à l’affût des conseils technologiques et différents sujets liés à l’entrepreneuriat en vous abonnant à notre infolettre.